Joël GANGLOFF

Joël Gangloff

Joël Gangloff vit et travaille à Romans-sur-Isère dans la Drôme.

Parcours

Ecole d’art Graphique – Mulhouse 1980
Brevet de compagnon Compositeur Typographe – Mulhouse 1984
Ecole Municipale place des Vosges – Paris 1985
Cours de Gravure et de Sculpture, Beaux Arts – Valence 1996

 

 

La mémoire du paysage

L’indomptable paysage, le refuge de la lumière, l’invraisemblable réalité de l’enchevêtrement des plantes.
Peindre la nature, voilà le sujet. L’environnement de l’homme, la place qui est la nôtre. La bataille est engagée. Chercher son langage pour parler de notre
terre fragile. Peindre sa beauté avant qu’elle ne disparaisse, avant que nous ne la changions en décor, en jardin, en parc, en échantillon, avant que nous
ne lui fabriquions un zoo. La rendre aussi sauvage qu’une nature primaire, monter la couleur, sa luxuriance.

Le travail de Joël Gangloff est construit sur le réel, mélange de mémoire et de la sensation prise sur le terrain. Le dessin compose la peinture, puis les ombres et les lumières. Un travail de grisaille sur lequel il pose les couleurs par couches successives de glacis. Chercher la justesse. La couleur est souvent au dessus du réel. Déconstruire. Il fabrique le déséquilibre par le choix des teintes, d’où naît un nouveau regard sur lequel il recompose.
Avec la densification de l’image, l’abstraction apparaît.

Joël Gangloff incorpore l’architecture perpective, ce qu’il appelle la trace de l’homme. Dans ses peintures, cette trace apparaît sous forme de repenti, signe, ligne, bassin, mur.
Envahis, embroussaillés, recouverts. Le passé est enfoui.
D’autres traces désignent le périmètre d’une future construction, plan d’architectures,
habitations. Projets d’espaces à débroussailler, élaguer, défricher,
creuser. Le présent recouvre, détruit…
La dualité : prendre la place ou la laisser à la nature.
Les choses sont là, immuables. L’homme ne fait que passer.
Ses entreprises ne sont qu’éphémères illusions.

La peinture de Joël Gangloff n’est pas une peinture naturaliste, les plantes sont rythmes et formes, telle une écriture. Ecrire la sensation du réel.

Depuis 2004, il aborde la création avec un attachement à l’expérimentation de la technique picturale. Après avoir pratiqué la peinture à l’huile pendant dix ans, il peint à l’acrylique, à laquelle il rajoute des pigments pour sa densité colorée.
Le travail artisanal du métier de peintre, le savoir de la main l’a toujours passionné.
Attaché à un certain classicisme, la couleur représente la plus grande partie de sa recherche, nourrie par son passé d’imprimeur. Souvent calculée avant d’être posée, elle existe par la justesse de sa hauteur et la profondeur de ses glacis.

PRINCIPALES EXPOSITIONS

Expositions personnelles

2019      Galerie Métamorphik /Ste Foy-lès-Lyon

2017      Prieuré de Charrière / Châteauneuf-de-Galaure
Espace Arts Plastiques / Ville de Saint-Vallier

2016      Galerie Craft  » hors les murs » résidence à l’Eglise du Gué / Poët Laval

2015      Broussailles, Parcours d’art WAC / Poët laval

2012      Galerie la Baume des arts – St-Donat
Galerie les moindres petites choses – Indre sur Loire

2011      Galerie Librairie Bazart des mots  / expo Article 13 /
accompagné d’une lecture de Pierre Autin-Grenier – Hauterives
Galerie A.V.V.  St- Mathurin-sur Loire

2010      Galerie Odile Guichard – Toulon
Galerie JPB – St-Tropez
2008     Galerie  Mise en Oeuvre – Nogent le Rotrou
Galerie Prise de Tête – Romans

2007     Galerie du Cardo – Reims
Galerie Mood desing – Paris

2005     Galerie Hammam’Art – Genissieux
2004     Galerie Pas perdus – Lyon

2003     Sculptures, commande Maison Borie – Lyon

Expositions collectives

2019      Galerie Métamorphik /Ste Foy-lès-Lyon
Galerie Souchaud / Bibracte Glux en Glenne

2018

Parcours de l’art / Avignon

2017      Galerie Rasmus / Odense / Copenhague, Danemark

2016      Galerie Rasmus / Odense / Copenhague, Danemark
Embroussaillement, Chemin des peintres / Eglise de Jaillans
2015      Galerie Craft espace / Dieulefit
Atelier Chroma, en résonnance / Biennale d’art contemporain de Lyon Saoû
                      
Les amis de Maurice Cohen, Palais Delphinal / Saint-Donat sur l’herbasse
2012      Art en Capital – Salon Comparaison, Grand Palais / Paris
Salon Puls’art / Le Mans

2010      Salon Puls’art / Le Mans
Trans’ art – Cogolin
Galerie JPB – St-Tropez
Galerie ART FLOOR – Paris

2009     Galerie Odile Guichard – Toulon
Base’art – Fréjus
Galerie le Ratrait – Paris
Galerie JPB – St-Tropez
Galerie du Fou – Nice

2008      Galerie Revel’Art – Paris
2007      Galerie Atelier Isapoket – Paris
Galerie Tableau d’Honneur – St-Cloud

2006     Galerie Wolm’art – Strasbourg

2005     GMAC – Paris

Édition /

2019      Galerie Souchaud / La forêt est silence / Bibracte Glux en Glenne
2017      Aventures des Toiles : Collection d’une ligne de vêtements,
 élaborée à partir d’une de ses peintures.
2012      Illustrations d’un texte de Pierre Gangloff : A Didas,
 pour la collection « Rareté des Sept Collines »
 dirigée par Michel Sottet, Edition Jean Pierre Huguet (2012)